top of page

Sports et acupuncture 

Le tabagisme est l’une des principales causes de mortalité dans le monde et ses conséquences sur la santé sont nombreuses.

De plus, la moitié des fumeurs déclarent avoir envie d’arrêter de fumer mais que le sevrage et ses effets sont un frein difficilement contournable (agressivité, prise de poids, insomnie, etc.). On peut également avoir une bonne raison de vouloir arrêter mais sans savoir si l’on est prêt…

L’acupuncture peut vous apporter l’aide nécessaire dans votre démarche d’arrêter de fumer.

Technique : comment se passe une séance ?

La séance commence par une série de questions sur les habitudes du fumeur et sur sa volonté d’arrêter. La consultation se poursuit par la pose des aiguilles (stériles et à usage unique). Le patient reste allongé 15 minutes puis on retire les aiguilles.

Combien de séances ?

Le sevrage tabacologique par acupuncture nécessite en moyenne 3 séances, dépendant de plusieurs facteurs (ancienneté, nombres de cigarettes, volonté).

Quels sont les dangers ?

Il n’y a aucun danger sur cette pratique hormis un petit saignement possible et une légère sensation de piqûre lors de l’insertion des aiguilles.

Il n’y a donc aucune contre-indication.

 

Quelques rappels sur la cigarette :

  • Accélère le vieillissement,

  • Fragilise les cheveux,

  • Augmente les risques de santé,

  • Favorise la cellulite,

  • Est un facteur d’impuissance,

  • Perturbe la fertilité,

  • Diminue les performances sportives,

  • Contient plus de 4000 substances chimiques (polonium, ammoniac, acétone, arsenic, etc.)

  • Est un coût financier important,

  • Etc.

 

 Mode d’action des aiguilles

Les points en question sont en relation avec deux nerfs crâniens :

  • Le trijumeau (nerf sensitif)

  • L’olfactif (nerf sensoriel).

 

Ces stimulations entraînent un ensemble de mécanismes de régulation des organes via le cortex et le thalamus notamment.

Les terminaisons du nerf olfactif sont connectées directement avec le cerveau primitif et c’est précisément ce système là (le mésolimbique) qui est affecté par la nicotine et crée la dépendance psychique.

bottom of page